Après une première vie professionnelle dans l’administratif (gestion comptable et ressources humaines), la vie met sur mon chemin de nouvelles opportunités, et je saisis l’occasion de me reconvertir. J’ai vu là la possibilité de me rapprocher de mes valeurs, de ce que j’aime faire depuis longtemps, et ce qui me caractérise d’une certaine façon. L’humain dans sa globalité m’intéresse. Une santé optimum sera nécessaire au développement de son plein potentiel. Je décide alors de commencer par la base de la santé selon moi, l’alimentation. Je deviens donc diététicienne nutritionniste à l’âge de 35 ans, et je me spécialise par la suite en micronutrition et psychonutrition en passant par la faculté de médecine de Dijon. La formation continue fait partie de mes projets dans ces domaines immensément complexes que sont le corps humain et la psyché.

Après plus de 10 ans de développement personnel, il me paraissait naturel de mêler à ma pratique diététique une écoute psychologique.

Finalement, je me dis que je n’ai jamais quitté les « ressources humaines ». D’un point de vue purement littéraire, les ressources de l’homme nécessaires à sa survie sont les aliments… Et vu sous un autre angle, ses ressources sont intérieures…

J’exerce donc la profession différemment…

Amicalement,

 

Elodie

SAM_1020_edited.jpg
ladybug-1472604__340.webp